Site Mère: sagessedurire.org > karaclown.ch 
Rubrique: Clown développement personnel et relationnel
Animations pour petits et grands - Formations professionnelles - Contact et Lieu
Si vous ne trouvez pas votre information par le menu, faites une recherche dans ce site:

Les Humanistes Ludiques
Discours éthique sur le don de sa joie

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Charte

Régulièrement dans l'année, des animations ou des formations bénévoles et gratuites, ainsi qu'une joyeuse rencontre entre formateurs ou animateurs d'autres écoles.

 

L'état de notre bonne humeur relationnelle

A l'aube de ce 3ème millénaire, jamais l'homme occidental ne s'est trouvé si isolé de son prochain, noyé dans la technologie, stressé par les nouvelles méthodes de travail, soufflé par l'explosion du noyau familial. En conséquence, ne cesse de décliner ce relationnel détendu, loin des écrans, ces rires chaleureux en tête-à-tête sans l'interface de l'audiovisuel, ces amusements bon enfant en toute simplicité sans des moyens artistiques sophistiqués, ces rassemblements de simples rieurs sans le soutien de sponsors, d'entreprises ou du commerce de la joie.


L'essor des associations de clowns, des clubs de rire
et des arts pour le développement personnel

Réside un espoir de restaurer à grande échelle ce contact humain joyeux plus authentique lorsqu'on observe l'essor de ces associations qui valorisent le rire, la bonne humeur, le ludisme, le clown, la danse, les arts à un niveau relationnel, épanouissant. Ces groupements font un merveilleux travail en offrant à leurs membres un environnement relationnel apaisant et joyeux, à contre-courant d'une société qui nous isole les uns des autres par l'interface technologique.


L'impact du prestige et de l'argent dans la simple joie

Il est fort dommage qu'aujourd'hui, nombre d'associations enseignant la bonne humeur fassent appel à de puissants outils économiques pour se développer: sponsors, blocage de leurs marques par l'Institut de Propriété Intellectuelle, marketing ... Conséquence naturelle: nous voyons entre ces associations une émergence de la concurrence et des luttes de pouvoirs. Ces organismes, à l'origine dévoués à la relation d'aide et au contact humain plus chaleureux, n'hésitent pas, loin du public, dans les coulisses, à s'égratigner dans des batailles de mots, de propriété et de réputation. Aaah, le commerce de la bonne humeur et ses lois implacables.


Bataille entre sages

De quoi décrocher d'une secousse terre-à-terre la marguerite qui était aux dents de l'idéaliste militant. Pourtant, l'histoire nous fait continuellement la même leçon: les chefs de meute qui clament haut et fort de sages vertus sont souvent les derniers à les appliquer entre eux. Le cordonnier est le plus mal chaussé, à toutes les époques.

Antiquité: embrouilles entre philosophes. Renaissance: guerre des religions. Depuis le 20ème: rivalité entre psychiatres et psychologues, médecins traditionnels et alternatifs. Et depuis quelques années, on aime tout particulièrement se faire remarquer, économiquement agressif, voire concurrentiel, dans la relation d'aide. Propos entendus:

"- Moi, quand je mange au MacDo, je commande un HappyMeal car il y a un franc qui va à leur fondation qui aide les parents des enfants à l'hôpital.
- Moi, je préfère dépenser chez Microsoft, car Bill Gates a fait un don pour lutter contre le sida. Ce don dépasse le budget annuel du CICR !"

"- J'aimerais faire le clown dans cet hôpital pour secourir les souffrants.
- Trop tard, une autre association occupe déjà le territoire. C'est chasse gardée!"

"- J'aimerais me former au clown thérapeutique pour amener un peu de joie en entreprise, en maison de retraite ou en hôpital.
-Attention, choisie bien chez qui. Il y a plusieurs camps ... et ils ne se font pas de cadeaux."

"- J'aimerais ouvrir un club de rire dans mon village. Je trouve qu'ils sont plutôt moroses surtout en hiver.
- Stop! Tu dois avant demander l'autorisation au propriétaire de la marque "Club de rire" si tu ne veux pas finir au tribunal ... à pleurer."



Vivre personnellement ce que l'on prône

Bill Gates ainsi que tous ceux qui lui ressemblent par leurs dons tapageurs sont-ils des bienfaiteurs de l'humanité? Marketing détourné ou bonté altruiste et authentique ? Si la limite est floue, les Américains ont déniché une pertinente expression pour qualifier ce phénomène: Business Charity.

Il parait que le vrai don de soi, le véritable acte généreux, est offert par des personnes qui préfèrent rester anonyme, car ils n'attendent aucun retour personnel.

Et si nous souhaitons faire connaître à la population nos actes humanitaires, sommes-nous condamnés à entrer dans la visibilité publique, dans les rouages économiques, dans la défense avec bec et ongles de notre propriété intellectuelle, dans la méfiance de la "concurrence"? Admettons, car les contre-exemples sont rares, nous n'avons pas tous le gabarit d'une Mère Teresa.

Mais formulons le voeu que dans le domaine des formations en rire, clown et bonne humeur relationnelle, les formateurs respectent, dans leur ascension, même pour gagner leur vie, un semblant de respect pour le style de leurs rivaux, voir un petit élan de collaboration, loin des médisances et guerres de clans. Car agir avec coeur pour les défavorisés a d'autant plus de valeur, que nous le fassions ensemble, avec ceux qui visent nos mêmes buts humanistes, sans un haut-le-coeur pour les "concurrents".



Et pour ceux qui souhaiteraient rêver plus loin

Pour ces associations propageant la joie, pourrait-on imaginer une éthique, des actes, une attitude pour faire survivre la générosité désintéressée? Nous pourrions imaginer une espèce d'Humaniste Ludique, qui en parallèle à son activité professionnelle, alimentaire, réaliserait régulièrement dans l'année:

  • Une Animation ou formation bénévole, en faveur des défavorisés, par des activités telles que le rire, la danse, l'expression corporelle, le clown ou un art qui contribue à la bonne humeur communautaire.

  • Une Rencontre entre formateurs, au même niveau de simplicité, en vue de collaborer à des projets.

 

Et si toutes ces valeureuses associations, dont certaines sont aussi renfermées sur elles que des huîtres sur leur précieuse perle, arrivaient finalement à partager leurs expériences pour s'enrichir mutuellement, pour développer des activités bénévoles, pour propager plus facilement leur joyeux message, et enfin, pour rire ensemble, en paix?

Le rire est le plus court chemin entre les humains.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rêve éveillé: "Ils viendront sur une plage avec leurs oriflammes ... attendons-les!"

Contact et Lieu
©Association Karaclown - Yoga du Rire Genève 2000-2017






















A chaque chargement de page, une nouvelle palette de photos de nos formations et animations